Un réseau de partenaires locaux

Les Commissions

Le programme la Route des Chefferies se définit avant tout par une volonté de renforcer le dialogue interculturel en s’appuyant sur des partenaires locaux. C’est pourquoi, il est important que chaque projet soit un pont entre les cultures, les communautés villageoises, les élites, les professionnels du tourisme culturel et les chercheurs. En effet, la dynamique du programme ne saurait fonctionner sans la mise en commun des compétences avec les partenaires locaux. La réalisation de musées communautaires, appelés Cases patrimoniales, réponde également à la volonté d’impliquer les communautés, leurs chefs et leurs élites dans un processus de développement culturel et de ré-appropriation identitaire. En 2006, une charte déontologique a été élaborée en étroite collaboration avec les acteurs locaux et ratifiée par une cinquantaine de chefs dans la région des Grassfields, territoires de l’Ouest et du Nord-ouest du Cameroun partageant un grand nombre de caractéristiques culturelles.

Six commissions thématiques ont été créées afin de répondre à la logique de concertation du programme. Espace de décision et de dialogue, elles sont présidées par des chefs traditionnels :

  • Commission Conservation
  • Commission Tourisme
  • Commission Révision de la Charte de la Route des Chefferies
  • Commission Médiation
  • Commission Patrimoine Bâti
  • Commission Diaspora