loader image

La Route des Chefferies est une association unique en Afrique subsahérienne, qui oeuvre depuis une vingtaine d’années pour la sauvegarde et la valoraisation du patrimoine culturel, naturel et créatif du Cameroun.

Articles récents

    Sorry, no posts matched your criteria.

(+237) 693692300
Cameroun, nouvelle Préfecture - Bafoussam
contact@routedeschefferies.com
Image Alt

Expositions internationales

Accueil » International » Expositions internationales

« Sur la Route des Chefferies du Cameroun. Du visible à l’invisible » au musée du quai branly à Paris

D’avril à juillet 2022, la Route des Chefferies a brillée au musée du quai Branly en présentant une exposition inédite sur les Grassfields du Cameroun. Cette exposition a été le fruit d’une collaboration forte entre le musée du quai Branly, qui a produit l’exposition, et la RDC qui l’a conçue. Forte de son succès, cette exposition a été visitée par plus de 100 000 personnes dont de grandes personnalités françaises, camerounaises et internationales.

L’exposition en résumé et en chiffres :

  • Commissariat général : Sylvain Djache Nzefa
  • Commissariat associé : Cindy Olohou et Rachel Mariembe
  • Nombres d’objets présentés : 280, dont 250 en provenance directe du Cameroun
  • Chefferies prêteuses : 20 chefferies contributrices
  • Audiovisuels : 8 vidéos conçues pour l’exposition, dont un dispositif immersif
  • Espace occupé : 2000m2, dans la galerie jardin
  • Période d’ouverture : du 4 avril au 17 juillet 2022

Nombre de visiteurs :+

« Le tissage : un patrimoine et une identité à préserver », exposition évolutive et itinérante

En mai 2022 à Dakar lors du SIAAD, a été présentée la première version d’une grande exposition évolutive et itinérante qui prend pour thématique l’art du tissage en Afrique. Née d’une collaboration entre plusieurs organisations – la Route des Chefferies, l’APLC, le Réseau international francophone des ainés et le collectif pour la promotion du patrimoine immatériel en francophonie – cette exposition vise à sensibiliser les populations sur l’importance de sauvegarder et valoriser le tissage traditionnel africain et de le comprendre comme une part du patrimoine immatériel des populations. Elle aborde ces thématiques, propose une cartographie des produits tissés en Afrique et des panneaux qui présentent la diversité et la richesse de ces produits en détail. Cette exposition dite « évolutive » va se densifier au fur et à mesure de son itinérance, et s’enrichir de chaque pays qui l’accueillera.

L’exposition en résumé :

  • Commissariat : Suzon Filliaudeau, pour la RDC et l’APLC
  • Appui et supervision : Marie Ndeye Fall (RIFA/ CPPIF), Sylvain Djache Nzefa (RDC)
  • Inauguration : 18 mai 2022 à Dakar (Maison de la presse Babacar Touré)
  • Itinérance : Sénégal (2022) ; à venir : République Démocratique du Congo (2023), Cameroun (2023)

« Mémoires Libérées : émancipations stories »

« Mémoire Libérées » est un programme porté par l’organisation internationale Les Anneaux de la Mémoire, qui intègre des productions culturelles pour sensibiliser à l’histoire et à la mémoire de l’esclavage et de la traite négrière. Issue d’une collaboration entre trois continents – Europe, Afrique, Amériques – l’exposition de ce programme a été créée en collaboration avec la Route des Chefferies. Elle a déjà été présentée à Nantes, à Haïti puis au musée national de Yaoundé au Cameroun (renvoi vers la page de l’association les Anneaux de la mémoire qui parle du programme en général : https://www.anneauxdelamemoire.org/memoires-liberees).Cette exposition aborde l’histoire de la traite et de l’esclavage en gardant le lien fort entre les trois continents. Au Cameroun, elle a été complétée par une partie dédiée à l’histoire de ce pays dans les réseaux de traite et d’esclavage. Des évènements ont d’ailleurs été organisés autour de l’exposition (symposium, évènements culturels) et de nombreux scolaires ont pu la visiter.

L’exposition en résumé :

  • Commissariat : Les anneaux de la mémoire
  • Pays engagés dans le programme : France, Cameroun, Haïti, Antigua

Un catalogue d’exposition, adapté lorsqu’elle a été présentée au Cameroun

Diverses expositions présentées dans la région Nantaise et parisienne

L’APLC et la Route des Chefferies ont pu présenter depuis les années 2000 plusieurs expositions pour valoriser le patrimoine du Cameroun. Expositions classiques ou paysagères, elles ont toujours présenté d’une manière originale le Cameroun et son patrimoine. Parmi elles :

  • « Retour. A la rencontre de l’Afrique contemporaine » (2021) une exposition conçue par les Anneaux de la Mémoire et la Maison de l’Afrique, dans laquelle le coordonnateur de la Route des Chefferies, Sylvain Djache, a officié comme commissaire associé
  • Floralies 2019 : en collaboration avec le SEVE de la ville de Nantes, a été conçu un « jardin » camerounais pour la ville de Dschang (parc des expositions de la Beaujoire)
  • « Les Civilisations du Cameroun » en 2016 à Cosmopolis (Nantes)
  • « Art, perles et Cauris » en 2013, à la galerie Paul Amarica (Paris)
  • Floralies 2009: réalisation d’un jardin camerounais ave la ville de Dschang, et obtention d’un prix (parc des expositions de la Beaujoire)
  • Jardin des Civilisations (île de Versailles, Nantes), Art de cour, trésors de chefferies (chapelle de l’Oratoire, Nantes)